En définitive, à Séoul on dort comme dans le reste du monde, mais c’est vrai que dans la capitale sud-coréenne, il y a des concepts différents et très originaux d’hôtels et de logements. Certains d’entre eux, ne sont même pas connus en Occident.

Séoul, c’est une méga-cité de plus de 10 millions d’habitants. C’est également un important centre financier de l’est de l’Asie de sorte qu’il compte avec une infrastructure d’hôtels très variée, de toutes les catégories.  Toutefois descendre dans les hôtels à Séoul, comme dans le reste de la Corée du Sud, c’est extrêmement cher, cela arrive d’ailleurs aussi à Tokyo et dans le reste des villes japonaises. C’est la raison pour laquelle d’autres options alternatives de logement sont apparues dans ces villes asiatiques.

Entre les différents concepts d’hôtels et de logements, il y a les yeowan ou motels, ils sont aussi connus comme les hôtels de l’amour. Ils sont généralement utilisés par les couples, une complète intimité et l’anonymat sont garantis en plus d’être très bon marché si on les compare avec les hôtels traditionnels.

À Séoul, on peut aussi découcher dans des jimjilbang ou des spas urbains. Ce sont des centres très populaires entre les sud-coréens, ils offrent généralement des dortoirs communs où l’on peut se reposer après avoir profité d’un sauna et d’un massage. Finalement l’option de logement plus économique à Séoul, ce sont les noraebang ou les salles de karaoké et les Dvd-bang, des salles de Dvd. Les salles sont équipées avec des canapés très confortables, on les loue à l’heure et l’on peut y dormir. Si ton voyage en avion rêvé, t’emmène à Séoul, au moins, tu sauras où dormir pas cher.