C’est probablement difficile à croire, mais lundi dernier, le 14 février, des astronautes appartenant à la mission Mars 500 ont mis pour la première fois le pied sur la planète Mars. Avec ce projet la mission Mars 500 a l’intention d’étudier le comportement des astronautes durant un voyage d’aller-retour à cette planète inconnue. Le voyage qui commença au début du mois de juin durera 500 jours.

Complètement isolés, six astronautes qui partirent de la ville Moscou réalisent en ce moment, cette importante mission. Après 255 jours, ils sont arrivés à la moitié de leur voyage. Maintenant les astronautes passeront le temps, jusqu’au mois de mars, à faire des recherches sur la surface de la planète pour continuer ensuite le voyage de retour à la Terre. L’équipe est composée par trois membres russes, un italien d’origine colombienne, d’un français et d’un chinois.

Une fois arrivés dans l’orbite de Mars, un des membres russes accompagné du membre italien et du chinois ont pris le module d’atterrissage et se sont posés sur la surface martienne. Le 18 mars prochain ces trois astronautes se promèneront de nouveau sur cette planète inexploitée concluant les manœuvres le 22. Durant ces journées, des expérimentations avec des pluies de météorites sont prévues ainsi qu’avec des tempêtes de sable. Le 23, ils reviendront à l’orbite et se réuniront avec le reste des intégrants de la mission Mars 500, après trois jours de quarantaine.

Le voyage de retour durera 240 jours en incluant aussi le danger qu’implique la rentrée dans l’atmosphère terrestre. C’est impossible de croire n’est-ce pas ? Mais toute cette histoire est complètement plausible sauf que… ouille, nous avons oublié de signaler  un petit détail depuis le début… ce voyage se réalise de forme simulée! Sur les chercheurs de voyages tu trouveras toute l’information sur cette engageante nouvelle. On ne sait jamais, peut-être des voyages pas chers sur la Lune ou sur la planète Mars ne se feront pas tellement attendre. Ces missions servent en tout cas pour penser qu’il est possible qu’un de ces jours, sur un chercheur de vols Low Cost, ces propositions existeront. Avec le progrès tout peut arriver!

Etiquetas: , ,