C’est la mode des guides. Tout le monde en veut et tout le monde en a un. Si tu vas chez quelqu’un, c’est sûr que tu en  trouveras au moins un sur ses étagères, le guide de voyages, le guide de croissance personnelle, le guide du parfait guitariste ou le guide du maraîcher urbain. Il y en a un pour chaque goût et depuis très peu de temps, il existe aussi un guide universel et indispensable : Le guide du consommateur Low Cost, publiée par Ocu (organisation de consommateurs et utilisateurs).

Ce guide a comme but de montrer au consommateur les différentes opinions qui existent pour acheter moins cher, et pourvoir ainsi, «étirer» beaucoup plus l’argent. Il se compose de neuf chapitres : Le panier de la ménagère, la Voiture, la Téléphonie, l’Informatique, le Foyer, Tourisme et Voyages, la Mode, les Finances et la Justice.

Dans chacun d’eux, on peut trouver les conseils plus appropriés pour réaliser par exemple, le meilleur achat en faisant un minimum d’inversion et sans devoir renoncer à la qualité. L’unique inconvénient c’est que dans le chapitre sur le foyer, il ne parle pas du mobilier, beaucoup d’appareils-électroménager, sur le chauffage, l’électricité mais rien sur le mobilier. Heureusement que le chapitre tourisme et voyages et bien complet, une aide de plus pour voyager aux meilleurs prix à part des chercheurs Low Cost on line.

Le guide des Low Cost peut aussi nous orienter par exemple sur les Hôtels ou sur les Maisons d’Hôtes et recevoir les opinions des expériences de voyages réalisés par un autre consommateur. D’après Mme Izverniceanu, porte-parole du guide, les consommateurs peuvent économiser près de 5.000 €uros par an en suivant les conseils de ce dernier. Le guide est gratuit, c’est déjà un bon début.

Etiquetas: , , , , ,