À Madrid depuis fin Avril jusqu’à fin Mai nous pouvons jouir de tas de fêtes très amusantes et pleines de couleur.

madridUne semaine avant le 2 Mai les rues s’habillent de joie et de couleur et se préparent pour commémorer le soulèvement populaire qui eut lieu le 2 Mai 1808  et qui marqua le début de la guerre de l’Independence contre les troupes Françaises. Le quartier où il y a plus d’événements est sans doute le quartier de Malasaña. Manuel Malasaña était une couturière qui selon l’histoire se défendu d’un abus perpétré par deux soldats français armée uniquement de ces ciseaux. Un jour avant le 1er Mai s’est fériée dans toute l’Espagne, le jour du travailleur, c’est pour ça qu’à Madrid nous avons quelques jours de musique, danse et divertissement. Il y a des concerts dans toute la ville, des foires et des « corridas », la fête nationale en Espagne. Sans à peine nous laisser du temps pour la récupération quelques jours avant le 15 Mai la fête recommence. Cette fois ci la célébration est en honneur du patron de Madrid, San Isidro.

La capitale et quelques villages de la communauté fête se jour avec des concerts, des foires aussi et une procession où le saint est emporté jusqu’à la cathédrale de l’Almudena où une messe sera célébré dans son honneur. Pendant tout le mois de Mai, à cause de ces fêtes, Madrid a un panneau très intéressant à Las Ventas, la place de taureaux, pour les amants de cet art si Espagnole, avec les meilleurs toréadors du moment. Indispensable aller manger à la prairie de Saint Isidro l’omelette de pommes de terres et les typiques « barquillos » un dessert sucré et délicieux.