Actuellement à Londres ou à New York, c’est quelque chose de très commun. Ils commencent maintenant à proliférer à Barcelone. Ce sont les restaurants secrets ou restaurants cachés. On doit absolument réserver à l’avance pour recevoir une sorte de code d’accès ou quelque chose comme ça. Ce sont des restaurants camouflés dans d’autres affaires. Par exemple: le restaurant Don’t Tell (Ne le dis Pas) de Barcelone se cache sous la façade de la teinturerie Dontell où tu seras accueilli entre machines à laver et fers à repasser ! Inauguré depuis l’année 2009, un deuxième restaurant à ouvert ses portes aussi dans la cité comtal.

Le restaurant secret Chi-tón (chut !) est masqué par un magasin de souvenirs de la rue Provenza. Un troisième restaurant est prévu dans la capitale espagnole, Madrid. Les prix de ces restaurants fluctuent entre 25 et 60 €uros, des sommes pas chères si le client cherche la morbidité d’être l’élu et recevoir la clef secrète pour pouvoir accéder d’une forme tellement exclusive, à l’établissement.

Avec les offres captivantes que les lignes aériennes offrent de nos jours, on peut déjeuner à Londres et souper à Paris, ou bien voyager à Barcelone pour acheter un petit souvenir, manger d’une manière originale et impressionner les copains ou les petit-amis. Ajoutons aussi le dernier mouvement en plein essor: Les dîners clandestins. Suite au gran succès, de cette mode qui a eu lieu dans la ville de Saint-Sébastien (au nord de l’Espagne), l’idée suivante a été de projeter d’autres dîners clandestins, mais cette fois-ci, autour du monde. John Idiakez, responsable de cette décision, a annoncé l’intention de passer la nuit dans une synagogue de Manhattan assisté par un chef trois étoiles, se basant sur des scènes de films comme Eyes Wide Shut.

Comment réussir à accéder à l’un de ces lieux si secrets, et exclusifs? En ouvrant bien les yeux, et avec beaucoup de calme savoir lire les signaux. A part de la nécessité de toujours avaner et de voyager, l’être humain ne peut pas résister à se sentir spécial.

Etiquetas: , ,