Seulement une escale, approximativement entre 16 et 22 heures et un prix d’environ 800 €uro, c’est uniquement ce qui sépare de nos jours, certain pays d’Europe de la Corée du Sud. Avec l’augmentation des routes aériennes et la concurrence féroce qui s’est établie entre les compagnies aériennes, la rébellion de prix des vols est aussi arrivée aux destinations les plus éloignées. Il y a moins de 2 ans, du continent européen, quand on trouvait des vols pour la Corée du Sud, c’était un monopole de Korean Air et c’était impossible de le faire pour moins de 1500 €uro.

Actuellement avec les connexions de vols des autres compagnies qui permettent de faire un voyage jusqu’au pays asiatique, le prix des vols coûtent la moitié. Entre les compagnies qui offrent les nouvelles connexions de vols pour arriver par exemple de l’Espagne à la Corée du Sud, on trouve les compagnies aériennes du Moyen-Orient, Qatar Airways et Émirates qui proposent de faire escale à Doha et à Dubaï respectivement.

Les compagnies européennes KLM et Air France proposent des escales à Amsterdam et à Paris respectivement. Lufthansa fait la même chose mais en faisant échelle à Francfort ou à Munich. Dans tous les cas le prix des billets se situe autour de 750 et 850 €uro et en Espagne, les départs se réalisent de Madrid comme de Barcelone. De la dernière destination les prix augmentent généralement un peu plus.

Finalement, après le rajustement de prix de la compagnie sud-coréenne Korean Air et grâce à la forte compétence des autres compagnies aériennes, Korean Air offre des prix de 850 €uro et en outre elle continue à être la seule qui offre des vols directs entre le territoire espagnol et la Corée du Sud. Les vols se produisent concrètement, 3 jours par semaine, tous les lundis, mercredis et vendredis pour un trajet seulement en aller, départ de Madrid ; et les mardis, jeudis et samedis pour les retours.

Etiquetas: , , , , , , , , , , ,