En parlant de Ronda, ceux qui la connaissent, imaginent la silhouette du Puente Nuevo (le Pont Neuf), une énorme fente qui divise la ville en deux. Avec 98 mètres d’hauteur, sa construction a duré une quarantaine d’années. Interdit de s’en tenir seulement aux vues que son hauteur nous offre, nous te proposons de visiter également son intérieur et connaître son histoire : le centre d’Interprétation. Depuis le XVIIIème siècle, c’est sûrement un des plus célèbres belvédères de l’Espagne.

Ronda est une merveilleuse excursion que tu peux faire à partir de Málaga. Si tu fais la réservation du vol pour Málaga,  la citée de Ronda t’attend à moins d’une centaine de kilomètres, à l’ouest. Son Pont Neuf, aussi connu comme l’entaille de Ronda (Tajo de Ronda), est divisée en trois parties : celle du bas, avec un arc de demi-point sur la rivière Guadalevín, la zone du milieu, la plus grande de toute ; et finalement celle du haut, où se trouve le centre d’Interprétation, qui était autan, une prison.

Les meilleurs endroits pour voir complètement le pont sesituent dans les Jardins de Cuenca et sur les balcons qui se trouvent aux deux côtés de la rue. De là, les vues du précipice, comme celle des maisons suspendues, sont spectaculaires. Fais une spéciale attention aux empreintes, que l’eau a laissé durant des siècles sur les parois du défilé. Curieusement, le pont a été construit avec des pierres extraites du fond de la rivière Tajo.

Aujourd’hui la rivière ne porte pas beaucoup d’eau, ce qui sert à pouvoir descendre à travers de plusieurs entrées à la base du pont, surtout à travers de l’accès du Palais de Mondragón. C’est précisément là que les visiteurs prennent leurs meilleures photos. Le monument plus frappant de la ville vous attend, un des meilleurs du “Mirador” de l’Espagne.

Etiquetas: ,