L’aérophobie ou la peur de voler c’est un mal qui affecte un grand nombre de citoyens dans le monde entier et qui, à un moment donné et au long de la vie, pour des raisons de travail ou simplement pour le plaisir de voyager, doivent finalement affronter ce problème. Voici quelques conseils pour surmonter la peur de voler, des conseils basiques pour essayer de vaincre l’angoisse et pour arriver même à profiter du prochain voyage en avion.

Le tout premier pas pour surmonter un problème, c’est de lui faire face. Il ne faut jamais ajourner la décision ni éviter le moment de monter sur un avion. Probablement, la peur manipule l’imagination en créant un catalogue de catastrophes qui peuvent arriver à nous paralyser mais dont les probabilités sont assez improbables. Il est conseillé de commencer par un vol de moins de trois heures, et augmenter progressivement les distances à mesure que l’on commence à se sentir plus sûr.

Il ne faut pas consommer des boissons excitantes comme par exemple la caféine ou de l’alcool, quelques heures avant de monter à l’aéronef. Il vaut mieux prendre un thé relaxant qui aide à calmer les nerfs du début. Il vaut mieux choisir la place côté couloir que le côté hublot pour obtenir un meilleur control de l’espace intérieur de l’appareil. En tout cas et si cela est possible, il est très important de baisser le rideau de la fenêtre durant toute la traversée.

Écouter de la musique, lire un livre ou parler avec quelqu’un qui partage les mêmes gouts aide à s’abstraire de la situation qui produit le stress. Si durant le vol, certains doutes commencent à t’inquiéter, il faut immédiatement demander la cause au personnel de bord. Ils éclairciront l’origine du bruit ou du mouvement suspect et tu pourras ainsi éviter que l’imagination commence à divaguer sans aucun sens en essayant de chercher une explication. La peur, on ne peut pas l’éviter mais on peut la contrôler.

Etiquetas: , , , , ,